Acceuil >> Actualites >> C’est quoi le BitCoin ? Un Guide complet pour débutant

C’est quoi le BitCoin ? Un Guide complet pour débutant

17/07/2018 - Ibrahimu Ronsard

C’est quoi le BitCoin ? Un Guide complet pour débutant

Depuis la grande crise financière qui a touché le monde entre les années 2008 et 2009, est né un incroyable système monétaire appelé crypto monnaie grâce à l’introduction de la première crypto monnaie acceptée : le Bitcoin.

C’est quoi le Bitcoin ?

Bitcoin composé des mots Bit (unité d’information binaire) et Coin (pièce de monnaie) est une monnaie cryptographique et un système Peer-to-Peer

Elle est développée entre 2007 et 2008 et le logiciel open-source est publié le 3 janvier 2009 par un certain Satoshi Nakamoto dont l’identité réelle demeure encore un mystère jusqu’à présent. Pour la petite histoire le Bitcoin est une amélioration du concept de B-money, imaginé par Wei Dai en 1999, et de Bitgold, décrit en 2005 par Nick Szabo.

bit coin

Comment fonctionne le Bitcoin ?

Le système Bitcoin est implanté sur le réseau Internet. Chacun peut devenir utilisateur de Bitcoin en téléchargeant et en installant un logiciel approprié sur le matériel de son choix, qui peut aller du simple smartphone jusqu’à un système informatique complexe. Une fois connecté au système, chaque utilisateur peut créer un nombre quelconque de comptes et procéder à des transactions en transférant des bitcoins depuis ses propres comptes vers d’autres comptes.

Les fonctions nécessaires sont incluses dans des logiciels appelés Wallets (portemonnaies).

Note : La fonction principale du système Bitcoin consiste à vérifier la validité des transactions et à les inscrire de façon indélébile dans un fichier public appelé la chaîne de blocs ou block chain, où elles peuvent être consultées par tous mais se trouvent protégées contre toute modification. Cette opération est réalisée en deux temps :

  • Dans un premier temps, certains nœuds du réseau (les « mineurs ») constituent un nouveau bloc en regroupant des transactions récemment effectuées et en leur adjoignant un en-tête contenant notamment la date et l’heure, une somme de contrôle (« hash ») qui servira également d’identificateur unique du bloc, et l’identificateur du bloc précédent.
  • Dans un second temps, chaque nœud ajoute ce nouveau bloc à sa version locale de la chaîne de blocs, après avoir vérifié la validité de toutes les transactions qu’il contient et leur cohérence avec les transactions déjà enregistrées.
  • Liberté de paiement : en effet avec bitcoin, il est possible d’être en mesure d’envoyer et de recevoir de l’argent partout dans le monde à n’importe quel moment indépendamment des jours fériés, quasi-instantané les transactions sont très rapides de quelques secondes à quelques heures et sans limitation.
  • Faibles frais de transaction : ceux-ci sont quasi-nuls et représentent quelques centimes, ils sont inférieurs à ceux d’un virement bancaire classique ou d’un coût de paiement par carte bancaire ou même encore des services de transfert d’argent de type Paypal ou Western Union.
  • Sécurité : les utilisateurs sont les seuls à pouvoir commander la réalisation d’une transaction,  la transaction est irréversible ce qui constitue une protection pour le vendeur qui ne peut pas subir de répudiation par l’acheteur après avoir expédié le bien ou le service ; impossibilité pour un commerçant de facturer de frais supplémentaires sans le faire savoir au préalable à l’acheteur ; elle est insaisissable si elle est suffisamment protégée ; en effet le protocole ne peut pas être manipulé par un individu, une organisation ou un gouvernement.
  • Transparence transactionnelle : toutes les transactions finalisées sont disponibles et consultables par tout le monde sur le registre public de la chaîne de blocs ; toute personne peut à tout moment vérifier les transactions ; les transferts transactionnels peuvent être tracés uniquement d’adresse en adresse. Conservation de leur valeur face à des monnaies subissant une forte inflation.

Quels sont les avantages du Bitcoin ?

Critiques et risques liés au Bitcoin

Quelques critiques sont depuis quelques temps déjà opposées aux crypto monnaies et au bitcoin en particulier notamment :

  • La forte volatilité : le Bitcoin est une monnaie volatile car le nombre de pièces est limité face à une demande qui croît, le cours évolue au gré de l’actualité sur les crypto-monnaies de plus la crypto-monnaie est flottante comme n’importe quelle devise et fluctue différemment face à différentes devises.
  • Irréversibilité des transactions : en effet une transaction validée ne peut être annulée.
  • Faible sensibilisation des utilisateurs : L’utilisation du bitcoin nécessite une certaine compréhension du fonctionnement des protocoles qui y sont liés.
  • Des défauts de sécurité inhérents à la technologie ou à la manière d’utilisation des utilisateurs.
  • Le bitcoin est de plus en plus utilisé par des organisations criminelles pour échapper à la surveillance.
  • Certaines banques centrales comme la BCE, la Banque de France, la banque de Chine ou encore des banques et sociétés d’investissement comme la Deutsche Bank et  la JP Morgan mettent en garde contre l’usage du bitcoin insistant sur son caractère hautement spéculatif, sur les risques juridiques liés à sa non régulation mais aussi et surtout sur les risques de sa possible utilisation à des fins criminelles.

Le Bitcoin dans le monde

Le bitcoin a connu une ascension exponentielle depuis 2009 l’année de son lancement jusqu’à nos jours, partant de 0.000764 $ pour 1 BTC en Octobre 2009 pour approximativement 11520 $ pour 1 BTC  avec un bond de plus de 3000 $ entre le mois de Septembre 2017 à Novembre 2017.

bit coin

Le bitcoin est à ce jour accepté par plusieurs pays (la Russie, le Brésil, les USA, le Japon, la Belgique, le Royaume-Uni, Singapour, les Philippines, la Corée du sud, l’Australie, la Nouvelle Zélande) dont les plus marquants sont le Pays-Bas et le Luxembourg qui ont défini un cadre légal visant à encourager le développement de la crypto monnaie. Néanmoins bien des pays restent sceptiques quant à l’approbation de cette monnaie ce sont les cas de la France, de la Thaïlande ou encore de la Chine ; certains pays comme la Bolivie, l’Equateur et le Maroc l’ont interdit. Pour ce qui concerne le continent africain, seule l’Afrique du sud a autorisé officiellement l’utilisation de cette monnaie.

Pour plus d’infos sur le bitcoin visiter le site www.bitcoin.org

Pour laisser un commentaire Connectez-vous si vous n'avez pas un compte Créez-ici